Face aux (Non) réponses de l’Exécutif régional : à Lille comme à Amiens continuons à nous faire entendre !

Intersyndicale CGT CFDT FA UNSA SUD FSU et Exécutif : nous ne partageons pas le même constat sur la situation au sein de la collectivité ! 

Les deux messages envoyés par Xavier Bertrand et Brigitte Fouré les lundis 25 février et 4 mars n’apportent pas les réponses attendues.

Rien … Pour les effectifs. Xavier Bertrand assume la perte sèche de 800 emplois dont plus de 400 emplois permanents … Et l’hémorragie continue car les données chiffrées datent de juin 2018.

Comment Monsieur le Président …

  • Répondre à votre engagement de passer de 32 000 à 50 000 stagiaires formation professionnelle quand il manque 12 postes à la DFP ?
  • Faire face à vos priorités en culture quand il manque 30 postes sur 100 à la Direction de l’Attractivité ?
  • Maintenir dans le giron régional l’expertise et la maintenance des installations de chauffage dans les lycées quand on refuse d’ouvrir les postes nécessaires ?
  • Garantir de bonnes conditions d’accueil et d’apprentissage à nos lycéens en supprimant ou gelant plusieurs centaines de postes ?
  • Et ce ne sont que des exemples, n’est-ce pas les collègues ? … Ces situations sont légion à Lille comme à Amiens…

Rien … Pour le régime indemnitaire. L’alignement par le haut n’est soit disant pas possible  en HDF alors que toutes les autres régions l’ont fait. Nous ne pouvons pas nous contenter de vagues évocations d’« aménagements à la marge » en maintenant trois régimes inégalitaires.

Rien… Pour lutter efficacement contre la dégradation des conditions de travail et engager une véritable démarche préventive et pas uniquement curative.

Rien… Pour redonner du sens au travail dans les lycées et les services. Et pendant ce temps-là, des consignes contradictoires, un cabinet digne d’un politburo qui contrôle, censure et ralentit des décisions pourtant déjà validées, des logiciels non adaptés continuent à tomber comme à Gravelotte …

Rien… Pour redynamiser véritablement le dialogue social avec les organisations syndicales et avec les agents, le Président et sa vice-présidente restent campés sur leurs positions et refusent de regarder la réalité en face ! Pire, ils annoncent soit disant une pause dans les réorganisations tout azimut et en même temps programment un  démembrement sans queue ni tête de la DCAE, de la Direction de la Sécurité, qui à peine créée est déjà démantelée … Et à la DRH un chambardement de grand ampleur est programmé …

A Amiens, le lundi 4 mars, lors du CT où nous n’avons pas siégé et où, les collègues des sites amiénois se sont mobilisés (voir articles ci-joints) : ils ont tenté de dialoguer avec la vice-présidente. Mais hélas, Brigitte Fouré s’est réfugiée dans un mutisme qui en dit long sur sa considération des agents régionaux !

A Lille, c’est au tour des collègues des services lillois de montrer leur détermination pour obtenir satisfaction.

Mardi prochain 19 mars, nous ne siègerons pas au CHS CT central.

L’intersyndicale CGT CFDT FA UNSA SUD FSU

invite tous les collègues à venir ce mardi 19 mars dès 9h

dans les Salons de réception du Siège au 1er étage  

dans le cadre de l’Heure Mensuelle d’Information (1)

afin d’organiser une action symbolique

qui démontrera dans le calme et la sérénité notre détermination et celle de l’ensemble des collègues…